• Icono de YouTube
  • Icono de Google Plus

CUBARTE

todo

La présence du monde dans la 12e Biennale : Louise Ganz, artiste brésilienne

Par Clotilde Serrano Álvarez
Source CUBARTE 12.05.2015

Louise Ganz
La Brésilienne Louise Ganz sera présente dans la 12e Biennale de La Havane

Architecte et plasticienne, la Brésilienne Louise Ganz sera présente dans la 12e Biennale de La Havane avec un projet qui entretient des relations entre les deux disciplines. Louise Ganz a étudié un certain temps des espaces situés dans le quartier havanais de Colón. Elle a parlé avec les résidents dans le but de savoir comment ils voudraient modifier leurs maisons, qu’aimeraient-ils ? De quoi avaient-ils besoin pour les rendre un peu plus fonctionnelle ? Grâce à ce processus, Louise a pour objectif de dessiner et de présenter ses expériences, à partir de cette recherche, sur un matériel imprimé. En ce qui concerne son idée, qu’elle a intitulé jusqu'à présent « Le cabinet imaginaire », elle a déclaré : « Je ne fais aucune spéculation immobilière. Comme disent les Cubains « rêver ne coûte rien », je travaille plutôt sur les rêves ».

Comme lors des événements antérieurs, cette Biennal se propose également d’approcher le travail des artistes à l'environnement du public comme un façon d'interagir et de laisser une empreinte sur les espaces d'intervention avec l’objectif d’approcher l'art et de modifier l'habitat de ses habitants. L'intérêt de Ganz pour le quartier de Colón est venu précisément du contact avec des architectes participant à un projet pour modifier les zones les plus publiques de cet endroit, mais son intérêt est davantage axé sur l'aspect intérieur des logements.

Actuellement, l'architecte et plasticienne brésilienne travaille sur un projet dans son pays appelé « This land, your land », dont l'intérêt est d'intervenir sur des espaces naturels privés qui devraient être considérés comme biens publics. Cela a commencé comme une action collective des artistes et des architectes afin de transformer des zones privées en espaces pour la socialisation. Le groupe de création cherche des terrains vagues et négocie avec leurs propriétaires un prêt temporaire afin de réaliser des actions avec la communauté, pour que ces espaces soient des propositions positives pour la population locale. L'idée, qui a eu comme première scène brésilienne Belo Horizonte, a l’objectif d’agir comme une force de résistance sur le contrôle de la société, et de promouvoir, parmi ses diverses actions, la plantation de végétaux pour créer des jardins, la présentation de spectacles artistiques sur ces terrains inutilisées et la possibilité d’offrir des services à l'air libre.

L’inclinaison de Louise Ganz pour des propositions basées sur l'architecture et la peinture l’obsède et celles-ci ont une série en préparation.

Compte tenu de son expérience sur de telles propositions et sur le site de son travail pour la Biennale de La Havane, elle a commenté : « Mon premier souhait est que les gens du quartier puissent interagir avec mon travail. Ensuite, j’aimerai que les visiteurs de la Biennale puissent voir ce que j'ai fait et ainsi, peut-être, ouvrir une voie à de futures réalisations. J'ai déjà parlé avec quelques amis ici et ils m'ont dit que ce n'est que le début du projet, car ils pensent le poursuivre, y compris avec la participation des étudiants en architecture ».

 

 

Clotilde Serrano Álvarez

Par Clotilde Serrano Álvarez

Licenciada en Periodismo. Trabaja en los Servicios Informativos de la Televisión Cubana, específicamente en el Noticiero de Televisión desde 1981, donde se ha desempeñado como redactora-reportera de prensa y otros cargos de dirección. Desde 2009 es la Jefa de la Redacción Cultural del Sistema Informativo.

En 1985 comienza a trabajar como guionista de los Noticieros de Televisión y en 1993 en el Noticiero Dominical. Desde 1999 y hasta la actualidad es guionista del Segmento Cultural de Dominical.

Tuvo  la responsabilidad del Proyecto de Noticiero Cultural, que se presentó desde 2009 y salió al aire el 7 de abril de 2014.

Ha colaborado con publicaciones impresas en la década del 90 (Revista Cuba Internacional y Prisma). Desde 2013 escribo para el sitio digital Cubanow.

También ha recibido diversos cursos y diplomados relacionados con su entorno laboral.

Se ha desempeñado como jurado en el Premio Anual de Periodismo Cultural “Rubén Martínez Villena” de la AHS para Televisión. (Organizado por la Asociación Hermanos Saíz). 2007 y 2009; del Premio de Periodismo 26 de Julio para Televisión y el Premio de Periodismo Cultural José Antonio Fernández de Castro en 2009.

Fue premiada en el Festival Nacional de Televisión en dos ocasiones, en 2007 en género de reportaje y en 2009 en comentario seriado.

DOSSIER

Compliación de fotos, videos, textos y audios.

Dossiers

Ajouter un commentaire