• Icono de YouTube
  • Icono de Google Plus

CUBARTE

todo

La présence étrangère dans la 12e Biennale de la Havane : Sandra Calvo, artiste mexicaine

Par Clotilde Serrano Álvarez
Source CUBARTE 27.05.2015

Sandra Calvo
Sandra Calvo

La plasticienne mexicaine Sandra Calvo est une artiste interdisciplinaire et architecte, elle est présente dans cette édition de la Biennale havanaise avec un projet dans la Casa de la Obra Pía, dans le Centre Historique de La Havane.

Possédant une vaste expérience dans la réplique architecturale de certaines maisons, Sandra va au-delà de ce qui répond à la restructuration au sens strict et elle réalise une recherche sociologique de ses habitants, par le biais de vidéos, de photos, d’écrits, de schémas conceptuels, d’ateliers et d’archives. Sandra a suivi avec rigueur la piste des édifications de la ceinture urbaine marginale de nombreuses villes en Amérique Latine, comme un phénomène d’auto construction culturel.

Son travail « Architecture sans architectes » a été très reconnu car elle prend en compte que plus de 70% de la population d'Amérique Latine vit dans des maisons construites par les mêmes personnes. Sur ce fait, Sandra Calvo a commenté : « Ce projet, plus qu'une défense ou une vision romantique, est de visualiser un problème qui existe et que nous ne pouvons pas continuer à appeler informel quand la majorité vit dans ces conditions ».

Formée en Histoire de l'Art de l'Université de la Sorbonne de Paris, Sandra Calvo est l'auteur du livre Monumentos menores. Mutaciones en el paisaje urbano (Monuments mineurs. Mutations dans le paysage urbain), publié par la maison édition Vecina en 2008, le résultat d’un projet de recherche réalisé entre 2004 et 2008, dans les villes de New Delhi, Mumbay, Beijing, Chongqoing, Shenzhen, Guangzhou, Shanghai et Mexico. Sur son plus connu travail « Architecture sans architectes », dans lequel l'artiste s’implique à repenser l'espace public à partir des circonstances dans lesquelles vivent la plupart des gens dans le monde, Sandra a souligné : « J’ai travaillé de nombreuses années avec l'idée de l'espace et de l'occupation informelle comme celui-ci, de l'illégalité, de l'informalité qui sont souvent déterminés dans un sens négatif ».

Sur cette même ligne de travail, l’artiste mexicaine présente dans cette 12e Biennale de La Havane la reproduction d’une chambre dans la partie la plus ancienne de la ville. La Casa de la Obra Pía, située à l'angle de la rue du même nom et de la rue Mercaderes, qui était un solar (immeuble divisé en de nombreuses habitations) avant sa reconstruction, a été le lieu choisi par Sandra Calvo pour refaire une maison ayant ces caractéristiques. La créatrice a fait des recherches dans plusieurs logements collectifs et, après avoir observé des changements que les résidents ont fait eux-mêmes pour améliorer leurs conditions de vie, elle a apporté des solutions architecturales facilitant ces transformations. Son travail pourra être apprécié durant la Biennale.

Suite à la devise de cette 12e Biennale de La Havane « Entre l’idée et l’expérience », Sandra Calvo laissera une empreinte dans le réseau social cubain en présentant une proposition ayant une grande projection communautaire.

 

Clotilde Serrano Álvarez

Par Clotilde Serrano Álvarez

Licenciada en Periodismo. Trabaja en los Servicios Informativos de la Televisión Cubana, específicamente en el Noticiero de Televisión desde 1981, donde se ha desempeñado como redactora-reportera de prensa y otros cargos de dirección. Desde 2009 es la Jefa de la Redacción Cultural del Sistema Informativo.

En 1985 comienza a trabajar como guionista de los Noticieros de Televisión y en 1993 en el Noticiero Dominical. Desde 1999 y hasta la actualidad es guionista del Segmento Cultural de Dominical.

Tuvo  la responsabilidad del Proyecto de Noticiero Cultural, que se presentó desde 2009 y salió al aire el 7 de abril de 2014.

Ha colaborado con publicaciones impresas en la década del 90 (Revista Cuba Internacional y Prisma). Desde 2013 escribo para el sitio digital Cubanow.

También ha recibido diversos cursos y diplomados relacionados con su entorno laboral.

Se ha desempeñado como jurado en el Premio Anual de Periodismo Cultural “Rubén Martínez Villena” de la AHS para Televisión. (Organizado por la Asociación Hermanos Saíz). 2007 y 2009; del Premio de Periodismo 26 de Julio para Televisión y el Premio de Periodismo Cultural José Antonio Fernández de Castro en 2009.

Fue premiada en el Festival Nacional de Televisión en dos ocasiones, en 2007 en género de reportaje y en 2009 en comentario seriado.

DOSSIER

Compliación de fotos, videos, textos y audios.

Dossiers

Ajouter un commentaire