• Icono de YouTube
  • Icono de Google Plus

CUBARTE

todo

Une édition en anglais du livre Hemingway, ese desconocido de Enrique Cirules

Source Radio Enciclopedia 06.09.2016

 Hemingway, ese desconocido
Le livre Hemingway, ese desconocido de Enrique Cirules

On présente une édition en anglais du livre Hemingway, ese desconocido. À partir d’ une profonde recherche marquée par une authentique nature littéraire, le texte Hemingway, ese desconocido, de Enrique Cirules, dévoile des passages inédits de la présence à Cuba de l'auteur du Le vieil homme et la mer.

Le livre publié récemment dans sa langue originale - l'espagnol - a déjà sa traduction en Anglais The unknown Hemingway, sous le label éditorial Ediciones Cubanas de Artex, avec l'objectif de divulguer une vision rénovatrice de la relation du plus universel des écrivains américains avec Cuba.

« Le livre présente des espaces inconnus, peu étudiés de son étape à Cuba, on peut trouver ces aspects peu étudiés ou absolument ignorés », explique le narrateur Enrique Cirules

Sur le rapprochement à divers de ces thèmes, il ajoute que les lecteurs vont connaître  les interstices de Hemingway lié à la scène cubaine à partir des années 30 :

« À ses aventures à La Havane, ses premiers amours, son apprentissage dans la plus grande pêche, ses contradictions, ses contacts avec des personnalités de la culture cubaine, l’étape dans laquelle il commence son activité dans la Guerre Civile Espagnole, son retour à la ville et l'écriture de Por quién doblan las campanas - d'abord dans l’hôtel Sevilla Biltmore et après dans Ambos Mundos-.

« Et finalement, il écrit dans Finca Vigía l'achèvement de ce roman monumental et il fonde une agence de contre-espionnage antifasciste, l’organisation qui lui a permet d’étudier la réalité cubaine ».

Ce n'est pas par hasard que l'histoire du  Le vieil homme et la mer, son œuvre la plus fameuse que lui a donné le Prix Pulitzer en 1953, se déroule dans la nation, où l'écrivain a vécu les deux tiers parties de sa vie créative.

Après avoir connu qu'il avait gagné le Prix Nobel de Littérature, Hemingway déclarerait qu'il était « le premier Cubain sato (commun) » avec si haute reconnaissance, et en geste extraordinaire, il donne la médaille du Nobel à la Vierge de la Caridad del Cobre  à Santiago de Cuba.

Une profonde histoire d'amour lie Hemingway à Cuba, et Enrique Cirules rappelle ces liens inébranlables que Hemingway expliquerait comment « Je vis à Cuba parce que j'aime Cuba » et dans autre lettre il assurerait « La Havane est un lieu merveilleux ».

L'œuvre appartient à ces lectures indispensables, puisque il a suffi de rappeler que le texte a été décoré en 2013 avec une mention dans le prestigieux Prix Casa de las Américas.

Hemingway, ese desconocido peut être considéré comme un matériel d'haute valeur testimoniale, puisque l'édition présente environ 30 photographies, en plus d'un excellent prologue par le professeur et journaliste Salim Lamrani.

Enrique Cirules est narrateur et essayiste, auteur d’importants livres, par exemple, Conversación con el último norteamericano, Prix 26 de Julio, en 1973; et Hemingway en la cayería de Romano, Mention Casa de las Américas, en 1999; et parmi ses plus récents livres sont La vida secreta de Meyer Lansky en La Habana, 2004, et le roman Santa Clara Santa, 2007.

Par Miguel Darío García Porto

Traduit par: Yaíma Márquez Zaragoza

Ajouter un commentaire