• Icono de YouTube
  • Icono de Google Plus

CUBARTE

Connaissez Cuba

Remarque: Informations contenues dans la section: Informations générales sur l'Île, sa situation géographique, la population, le climat, la monnaie, la langue officielle, l'origine / signification du nom, les attributs nationaux, les danses nationales, les costumes typiques, les plats typiques, les Fêtes nationales...

Informations générales
La République de Cuba est un archipel composé de l'île de Cuba, l'Île de la Jeunesse (en espagnol : Isla de la Juventud) et environ 3 126 îlots, dont la superficie totale atteint les 109 884 km2. Elle est située à l'entrée du Golfe du Mexique, sur la mer des Caraïbes. Elle possède des limites au nord avec la péninsule de la Floride (États-Unis), au sud avec la Jamaïque, à l'est par Haïti, et à l'ouest avec la Péninsule du Yucatan (Mexique).

L’origine du nom Cuba a différentes théories ; l’une d’elles indique qu’il dérive d'un terme taíno comme cubao, qui signifie « là où la terre fertile est abondante », ou bien coabana qui se traduit par « grand lieu ». Une autre théorie soutient qu’il vient de la contraction de deux mots arawak: coa (lieu, terre, terrain) et bana (grand).

Tout au long de sa géographie se distinguent trois chaînes de montagnes: la Sierra de los Órganos à l'ouest, la Sierra del Escambray au centre du pays, et la Sierra Maestra dans la région orientale, qui comprend le Pico Turquino, la montagne la plus élevé dans le pays avec 1 974m au-dessus du niveau de la mer.

Le climat du territoire cubain est subtropical modéré. La température annuelle moyenne varie de 25° C en été à 22° C en hiver ; cependant des températures inférieures à 20° C ont été rapportées dans certaines régions de l'intérieur du pays. Les températures minimales et maximales absolues enregistrées sont de 38,8° C (à Jucarito, dans la province orientale de Granma, le 17 avril, 1999) et 0,6° C (à Bainoa, dans la province de Mayabeque, le 18 février, 1996) respectivement. L'humidité relative est élevée, avec des moyennes près du 90%.[1]

Son territoire est divisé en 15 provinces, 168 municipalités et une municipalité spéciale (Isla de la Juventud). Les provinces sont: Pinar del Río, Artemisa, La Havane, Mayabeque, Matanzas, Villa Clara, Cienfuegos, Sancti Spíritus, Ciego de Ávila, Camagüey, Las Tunas, Holguín, Granma, Santiago de Cuba et Guantánamo. La capitale est La Havane, la ville la plus peuplée de pays.[2]

Les principaux centres urbains du pays sont La Havane, situé à l'extrémité ouest de l'île, qui est le principal centre culturel et économique avec environ 2,1 millions d'habitants; Santiago de Cuba, situé à l'extrémité sud-est de l'île, la deuxième ville en importance économique, culturelle et démographique du pays, avec environ 1 million d'habitants; Holguín, dans la région nord-est, avec environ 1 million d'habitants, possédant des plages de sable blanc et des eaux chaudes, comme Guardalavaca, Pesquero, Playa Esmeralda et d'autres à grand intérêt touristique; et Camagüey, dans la région centre-est, avec 769 131 habitants, une ville dont le centre historique est déclaré site du Patrimoine mondial.

En 2012, la population cubaine était de 11 163 934 habitants[3], ce qui représente une densité de population d'environ 101,6 habitants / km2. La langue officielle est l'espagnol.

Dans le plan économique, actuellement deux monnaies sont en circulation dans le pays: le peso cubain (CUP) et le peso cubain convertible (CUC). Cependant, le Conseil des Ministres a décidé mettre en application un calendrier d'action pour l'unification monétaire, comme prévu par les résolutions N° 19, 20, 21 de la Gazette officielle extraordinaire N° 12 de 2014.

Cuba a plusieurs Symboles nationaux, dont trois sont les principaux, selon la loi 452 adoptée dans la ville de La Havane, le 27 décembre, 1983. Ce sont le Drapeau, le Blason national et l'Hymne national.

Tout au long de son histoire, Cuba a été un point de rencontre de différentes cultures parmi lesquelles se distinguent l’européenne, principalement par l'influence espagnole, et l’africaine, à partir du moment où les esclaves noirs sont venus se installer sur l'île. Cette convergence a conduit à l'adoption de plusieurs Fêtes populaires traditionnelles qui font partie du folklore sociale et constituent déjà une coutume du peuple cubain. Elles comprennent les différentes traditions, les croyances et les rites religieux, la musique, les danses, les jeux ou les compétitions, les repas et les boissons qui y sont liées, l'ornementation, des expressions de la littérature orale, les vêtements, les moyens de transport et d'autres aspects de la culture spirituelle et matérielle du peuple.

Les fêtes les plus populaires célébrés à Cuba sont:

Bandos de Majagua

Parranda de Remedios

Charangas de Bejucal

Romerías de Mayo

Santa Bárbara de Güines

 

Sources :
http://www.cubagob.cu/

http://www.asanac.gov.cu/

http://www.one.cu/

http://etimologias.dechile.net/?Cuba

http://www.guije.com/cosas/cuba/origen.htm

http://www.nacion.cult.cu/

http://www.one.cu/aec2008/datos/03Capitulo%20Poblacion.pdf

 

 

Symboles de la Nation
Informations générales
Les symboles de la nation représentent la cubanité  et les idéaux du pays, et la distinguent du reste du monde. Les principaux symboles de la nation cubaine sont:


• Le Drapeau de l’Étoile solitaire: Le Drapeau de la République de Cuba a été créé par le poète Miguel Teurbe Tolón, et il a été ondoyé pour la première fois le 19 mai, 1850, par le général Narciso López lors du soulèvement armé d’un groupe de patriotes contre le pouvoir colonial espagnol. Il a trois bandes bleues et deux bandes blanches, un triangle rouge et une étoile. Voir + EcuRed

• L’Hymne de Bayamo: L'hymne national de Cuba. Il a été composé en 1868 par Perucho Figueredo, lorsque les troupes indépendantistes ont pris la ville de Bayamo, et instrumenté par Manuel Muñoz Cedeño. C’est un appel au peuple cubain à prendre les armes pour se battre pour leur pays. Voir + EcuRed
• Le Blason du Palmier Royal: Le Blason national a la forme d'un bouclier ogival, dont la partie supérieure montre une clef d'or qui symbolise la position clé de Cuba entre les deux Amériques, à l’entrée du golfe du Mexique. Le soleil levant symbolise la naissance d'une nouvelle nation. Le palmier royal est un symbole de la noblesse et la force, des caractéristiques du peuple cubain. Sa forme actuelle a été adoptée par l'Assemblée de Guáimaro en 1869, lorsque la République de Cuba a été créée. Voir + EcuRed
 

Nous trouvons aussi:
• L’oiseau national : le Tocororo
• L'arbre national : le Palmier royal
• La fleur nationale : la Mariposa
• Le Héros national : José Martí
• Le poète national : Nicolás Guillén
• La danse nationale : le Danzón
• Le sports national : le Baseball

 

 

 

[1] Ecured

[2] Annuaire démographique de Cuba, 2012. Bureau national des statistiques.

[3] Idem