• Icono de YouTube
  • Icono de Google Plus

CUBARTE

todo

Les arts visuels s'approprient La Havane

Par Diana Ferreiro
Source Granma 22.05.2015

Bienal de La Habana
12e Biennale de La Havane

Loin du concept de la grande exposition avec la ferme intention de ne pas rester dans les locaux classiques, mais de stimuler le travail dans les communautés et les espaces publics, la 12e Biennale de La Havane sera inaugurée aujourd’hui avec la participation d'environ 3000 artistes de toutes les latitudes.

« Entre l'idée et l'expérience » sera la devise qui mouvra l'art dans les différents espaces urbains jusqu'au 22 juin, avec des œuvres marquées par la transdisciplinarité, l'intégration et dialogue artiste/spectateur.

Certains de ces espaces sont situés dans différentes localités havanaises : La Habana Vieja (Centre d’Art Contemporain Wifredo Lam, Photothèque de Cuba, Centre de Développement des Arts Visuels, Plaza de la Catedral) ; Plaza de la Revolución (Centre Culturel Bertolt Brecht, Pavillon Cuba, Casa de las Américas, cinéma Yara, théâtre El Ciervo Encantado) ; Playa (Université des Arts ISA, Musée Organique de Romerillo) ; Casablanca et Centro Habana (parc Trillo, cinéma Infanta), ainsi que dans d'autres moins habitués à recevoir les arts visuels, comme la Casa del Abuelo Nueva Vida, le bateau vers Regla ou la librairie Fayad Jamis.

Après une enquête préalable, l'équipe des commissaires de la 12e Biennale a invité de très importants artistes du monde pour son exposition centrale. Parmi eux se trouvent Gregor Schneider, d’Allemagne ; Regina Silveira, du Brésil ; Michelangelo Pistoletto, d’Italie ; Dr. Lakra, du Mexique ; César Cornejo et Verónica Wiese, du Pérou, ou Luis Camnitzer, d'Uruguay. Tous ces artistes rencontreront des plasticiens cubains, jeunes et déjà reconnus dans le monde de l'art, comme Eduardo Ponjuán, Lázaro Saavedra, Glenda León, Fidel García, Meira & Toirac, Rafael Villares ou Jorge Luis Marrero, parmi beaucoup d'autres.

Certains des projets collectifs qui font également partie de l'exposition centrale, sont : « Avec des lentilles de contact » et « Opéra Cubanacán », au siège de l’ISA ; « Entre, Dans, Hors, au Musée Organique de Romerillo ; l’Atelier interdisciplinaire dans le Barrio Colon, ou « Sur, Sud, Sul et Montagnes avec un coin cassé », un projet qui revitalisera l’ancienne usine de bicyclette à l’angle des rues Línea et 18 avec une exposition regroupant 14 artistes de 11 pays.

La Biennale devient aussi une plateforme principale de projection nationale de l'art cubain, avec un très ample programme de projets parallèles (près de 190), parmi lesquels nous soulignerons « Derrière le mur » et « Zone Franche », a déclaré Ruben del Valle, président de la Biennale, lors d’une conférence de presse. Le premier, dont c’est la deuxième édition, sera sur le Malecón havanais, depuis La Punta jusqu’au Parc Maceo, alors que « Zone Franche », la plus grande exposition d’art cubain jamais réalisée, sera visibles à La Cabaña.

En plus de l'exposition des œuvres dans toutes les manifestations, la Biennale comprend également des conférences, des ateliers et des projections d'audiovisuels inspirés de la réalité cubaine et qui ne suivent pas les lignes traditionnelles, dans le cinéma Infanta et dans la salle de vidéo de Casablanca.

Bien que la date officielle de l’inauguration de la 12e Biennale de La Havane soit fixée pour aujourd’hui  à 10 heures, de nombreux invités sont déjà à La Havane, plaçant leurs œuvres et dialoguant dans les communautés, pour commencer la plus grande célébration des arts visuels à Cuba.

 

DOSSIER

Compliación de fotos, videos, textos y audios.

Dossiers

Ajouter un commentaire