• Icono de YouTube
  • Icono de Google Plus

CUBARTE

todo

Sonando en Cuba a déjà une gagnante

Par Alain Valdés Sierra
Source CUBARTE 30.10.2016

Sonando en Cuba
Sonando en Cuba

Il ne reste que de heures restantes pour la finale de Sonando en Cuba, l'émission de télévision que chaque dimanche soir accroche des millions de Cubains au petit écran dans l'attente des interprétations et le sort des participants.

Le sort en est jeté. Des 24 participants qui ont commencé le concours il ne reste que les trois chanteuses sélectionnés par le jury de cette deuxième saison qui a été pleine de surprises.

Il est à souligner que la présente édition est supérieur à celle de 2015 en ce qui concerne certaines défaillances de concepts et de la production, un meilleur processus de sélection des candidats, et une stratégie de communication supérieure qui a réussi à impliquer le spectateur dans la dynamique du programme de plusieurs façons.

L'un des grands succès de Sonando en Cuba depuis sa création a été la façon dont ses producteurs ont réussi à faire de la compétition un spectacle vraiment national avec la recherche de talents à travers l'île tout entière, un but qui dans cette saison a été dépassé à cause des spectateurs au-delà des frontières nationales.

L'équipe de Sonando en Cuba et RTV Comercial ont annoncé récemment lors d'une conférence de presse qu'ils règlent les derniers détails pour que la prochaine édition ait un caractère international avec la confirmation que des candidats de Puerto Rico et la République Dominicaine seront acceptés.

De toute façon, l'émission donne ses premiers pas en ce sens avec l'inclusion du chanteur portoricain de salsa Victor Manuelle dans le jury final pour sélectionner le gagnant du concours, et la transmission de la finale en direct à Cuba et à Porto Rico, grâce à la chaîne Telemundo, appartenant à la multinationale américaine NBC Universal.

Cubarte a dialogué avec Carmen Souto, conseillère de musique de l'émission, à propos de cette dimension qui vise à atteindre Sonando à Cuba, ce qu'elle assure qui est en fait possible, tout d'abord, grâce à la proposition musicale elle-même.

La musique cubaine est internationale, a-t-elle commenté, et elle nourrit d'autres sonorités comme celle de Puerto Rico. En plus, l'intention est renforcée par la présence de Victor Manuelle dans le jury, un artiste bien-aimé à Cuba.

Le jury de la finale de Sonando en Cuba est intégré, de la part cubaine, du maître Adalberto Alvarez et les chanteuses Argelia Fragoso et Diana Fuentes. Avec Victor Manuelle, ils devront choisir entre Yulaisy Miranda (Ouest), Rosa María (Centre ) et Dayana Batista (Est) qui sera le gagnant du concours.

Le populaire chanteur portoricain a visité La Havane il y a quelques semaines pour rencontrer des artistes cubains et annoncer sa participation à Sonando en Cuba, où, selon se propres déclarations au journal portoricain El Nuevo Dia, il chantera avec la jeune chanteuse cubaine Laritza Bacallao le thème Que suenen los tambores, faisant partie du répertoire de tous deux et écrit par le cubain Osmany Espinosa.

Ce dimanche nous disons au revoir à la deuxième saison de Sonando en Cuba, un événement qui a largement rempli son objectif: récupérer le plus authentique de notre musique, qui est, au-delà des préférences et des régionalismes, la grande gagnante de la nuit.   

 

Ajouter un commentaire