• Icono de YouTube
  • Icono de Google Plus

CUBARTE

todo

Une lecture différente du livre d'artiste

Par Adalys Pérez Suárez
Source CUBARTE 21.10.2016

Compte tenu de la dette du dit « livre d'artiste » avec les méthodes d'impression traditionnelles, dans le cadre de la 9e Rencontre nationale de Gravure est ouverte au public une exposition collective avec des œuvres représentatives de cette expression visuelle.

La galerie du Centre provincial des Arts plastiques et du Design, situé à l'angle des rues Luz et Oficios, accueille l'exposition El libro de artista, una lectura diferente (Le livre de l'artiste, une lecture différente), dans laquelle participent plus de vingt artistes cubains et une dizaine d'étrangers, principalement des États-Unis.

Parmi les créateurs cubains figurent Max Delgado, Sandra Ramos, Irina Cepero, Ernesto Sargentón, Yamilet Pardo et Jorge Mata; alors que d'autres latitudes sont arrivées, entre autres, des œuvres des Étasuniens Carol Barton et Steven C. Daiber, du Chilien Tato Ayress ainsi que des Argentines  Telma del Carmen et Teresa Lucía Pego.

Cette modalité offre des grandes possibilités artistiques en termes de langages et de matériaux, de sorte que l'exposition de Luz y Oficios se distingue par la diversité et la richesse des créations.

Les historiens de l'art placent dans les os préhistoriques taillés et les tablettes babyloniennes les antécédents du livre d'artiste, qui, comme la toile, le bois ou le bronze, constitue le support dans le processus de création, mais avec plus de potentiel expressif que les autres éléments mentionnés.

Dans le cadre de la 9e Rencontre nationale de Gravure le public pourra également apprécier jusqu'à la fin octobre d'autres expositions collatérales, y compris celle du sud-africain Norman Kaplan, dans la salle Martínez Villena de l'UNEAC ;  celle de sérigraphie espagnole contemporaine dans l'Atelier Expérimental de la Graphique de La Havane et enfin celle de Marcel Molina, au Centre pour le Développement des Arts visuels.

 

Ajouter un commentaire